Economie

La Poste ferme à La Madeleine

C’est avec consternation et colère que les habitants du quartier de la Madeleine, à Bergerac, ont appris que La Poste avait décidé de fermer le bureau de poste qu’elle occupait dans le quartier. Il faut une bonne dose de cynisme pour profiter de la torpeur de l’été et acter une telle décision, sans avertissement préalable.

La fermeture du bureau de poste de la Madeleine est prévue pour le mois d’octobre prochain. C’est une atteinte aux principes fondamentaux d’un service public de proximité. C’est une décision du groupe La Poste qui bafoue les engagements de l’Etat vis-à-vis de l’opération Cœur de Ville. C’est une attaque contre les fragiles équilibres sociaux d’un quartier prioritaire et reconnu, à ce titre, par la Politique de la Ville.

Le bureau de Poste de la Madeleine apporte de la proximité à un quartier où il est le seul à rappeler la présence du service public. Comment ne pas voir une contradiction fondamentale entre la fermeture de ce bureau et le maintien d’un réseau diversifié de commerces de proximité ? Bergerac a été retenue au titre de l’opération cœur de Ville. Les engagements de l’Etat en faveur de la nécessité de maintenir des services publics de proximité sont très explicites. Comment le groupe La Poste peut-il s’y soustraire ?

Le quartier de la Madeleine est situé au cœur du quartier prioritaire des deux rives, à Bergerac. Il est donc retenu au titre de la Politique de la Ville en faveur des quartiers défavorisés. De par sa topographie particulière, le quartier de la Madeleine est également à la charnière avec celui de Naillac, également classé quartier prioritaire. Dans tous les cas, l’engagement de tous les partenaires du contrat de Ville est sans ambiguïté quant à la nécessité de rapprocher les services publics des habitants des quartiers prioritaires. Comment le groupe La Poste peut-il s’y soustraire ?

La réalité est cruelle. La Poste ne se préoccupe que de simples logiques comptables. Elle supprime le bureau de poste de la Madeleine aujourd’hui,…  et demain elle reviendra sur le relais postal du quartier Nord. Il faut bien une dose de cynisme pour notifier cette décision aux salariés concernés le 17 juillet dernier, alors que le Président de la Poste s’apprêtait à dévoiler la fresque de la nouvelle Marianne dans le quartier du Toulon à Périgueux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page