Politique

Rassemblement en la mémoire de Samuel PATY, à Bergerac

Bergerac avec confiance est aussi une association. Un de ses objets est la promotion et la défense des valeurs de la République, notre République, ce patrimoine commun y compris pour celles et ceux qui n’en ont pas. Il était normal que nous répondions à l’appel du Comité Laïcité République Dordogne, pour rendre un hommage à Samuel PATY, professeur d’histoire assassiné, vendredi dernier à Conflans-Saint Honorine.

L’émotion était palpable, il y a quelques instants encore, sur la place Doublet à Bergerac, autour de cet arbre de la laïcité qui fait face à l’hôtel de ville. Combien étions-nous ? Est-ce bien important ? Nous revoilà, une fois encore, rassemblés face à l’intolérance, l’obscurantisme et la barbarie. Depuis Charlie, nous avons sans doute l’impression de nous répéter. Mais c’est le prix à payer pour défendre les valeurs de notre République : conserver notre capacité d’indignation intacte face à un combat que nous devrons toujours mener. Ces instants font sens parce qu’ils nous rappellent ce qui nous rassemble.

Pour paraphraser les termes du communiqué de presse du Comité Laïcité République Dordogne, vendredi dernier à Conflans-Sainte-Honorine, un enseignant, Samuel PATY a été la victime du terrorisme islamiste parce qu’il a montré des caricatures de Mahomet à sa classe à l’occasion d’un cours sur la liberté d’expression. Si nos pensées vont d’abord aux proches de la victime, il est indispensable de rappeler notre gratitude aux enseignants qui contribuent chaque jour à faire partager les valeurs de la République.

Enseigner, transmettre un savoir, développer un esprit critique : nous mesurons, chaque jour, la chance que nous avons d’avoir ce droit à l’éducation. Chacun, ce soir, a le devoir de se sentir hussard de la République. Nous resterons unis, à Bergerac comme en France face à la barbarie et l’obscurantisme. Si l’école est le creuset de la République, elle doit rester ce lieu où on forme des citoyennes et des citoyens libres. Chaque enfant de France, né ici ou ailleurs, y trouvera le respect de l’égalité, la dignité des êtres humains, la liberté de conscience grâce à notre laïcité unique au monde.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page