Sports

Le succès jamais démenti du skate park à Bergerac.

Il y a huit ans presque jour pour jour le skate park de Bergerac était inauguré à proximité du complexe sportif du barrage. Même à l’heure du confinement, il reste un espace privilégié pour les passionnés du skate. Bergerac avec confiance l’info revient sur la généalogie de ce projet et sur le bonheur des usagers.

Le complexe du Barrage est, à Bergerac, un site incontournable pour l’accueil de divers clubs sportifs du Bergeracois comme le Bergerac Foot, le Stella, l’US la CATTE, l’association des Papillons blancs, la section Tennis de Bergerac, sans oublier les cours d’Education Physique et Sportive du collège Jacques Prévert. Afin d’apporter une réponse aux besoins de nombreux jeunes Bergeracois qui pratiquaient le skate et sur proposition du Conseil municipal des jeunes, il fut décidé la création du skate-parc à proximité du terrain synthétique, de l’aire de pique-nique et de la coulée verte du Caudeau. Avec la promenade du barrage et la promenade Pierre Loti, il était ainsi très facile de s’y rendre. On ne parlait pas encore de voie verte mais elle permet aujourd’hui de desservir également le site. Kévin avoue que c’est pour lui facile de s’y rendre « grâce à la voie verte, je peux quasiment m’échauffer. Et puis, ca rassure les parents que de savoir que je peux y aller en toute sécurité« .

Le succès du Skate-Park s’explique par l’effort de concertation qui a été mené, pour répondre à la fois aux attentes des futurs usagers comme pour éviter les conflits d’usages. Pour des raisons de nuisance sonore, mais aussi de pérennité dans le temps face aux intempéries, le choix a été fait de fabriquer des modules de skate-parc en béton. Ce dernier a une surface d’environ 550 mètres carrés. Il est doté d’une plate-forme centrale de quatre branches en face à face et d’une courbe entre les branches. « On a une vraie qualité de glisse ici, et on peut faire des figures, dans une relative sécurité » nous avouent des usagers du site.

Cette disposition permet une certaine mixité des usages. L’aménagement à première vue permet évidemment la pratique du skate pour les initiés. Mais il s’adresse également aux débutants, grâce à la mise en place de différentes zones, avec un grand choix de modules qui tient compte des différents niveaux de maîtrise. « Ici, il se produit une certaine émulation. Tout le monde s’observe, s’inspire mutuellement. Et tout le monde progresse. » Rappelons que ce projet avait mobilisé 200 000 € TTC (frais de maîtrise d’œuvre compris) d’argent public ; un investissement bien modeste quand on regarde les projets habituels.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page