Sortir

Bergerac avec Confiance –L’info : des débuts encourageants.

Depuis le 5 octobre dernier, nous nous efforçons de vous informer. Chaque jour, du lundi au vendredi soir, nous vous proposons une publication différente. A l’heure du confinement, notre comité de rédaction a souhaité essayer de renforcer notre proximité avec vous. Bergeracois nous sommes. Bergeracois, nous resterons.

Pour cette cinquantième publication, et oui, déjà 50, il nous a semblé utile de faire un premier point sur notre site d’information locale et citoyenne. Oui, Bergerac avec Confiance a souhaité modestement développé son propre média, sans être concurrent des médias existants mais complémentaires. Nous ne sommes pas forcément dans le faux, puisque nous avons pu avoir la bonne surprise de découvrir que certains de nos sujets étaient même repris. Alors naturellement, certains ont ironisé. Nous serions un média engagé. Et bien oui, c’est vrai et nous ne le cachons pas. Nous donnons la parole à tout le monde et si certains refusent de nous répondre, nous ne manquerons pas de l’indiquer. L’essentiel est de témoigner de ce qui fait la force de notre ville. Tout au long de ces cinquante premières publications, nous avons su trouver un lectorat. A nous de savoir vous informer, vous surprendre et vous distraire.

Nous avons décidé, dès demain et de manière très régulière, de« vivre votre vie de confinés », à travers des reportages-portraits.

Bergerac avec Confiance, l’information locale et citoyenne

Avec la Covid 19, nous sommes, comme la plupart d’entre vous, limités dans nos déplacements. Cela nous est donc plus difficile de couvrir certains sujets d’actualité, voire de nous rendre sur des lieux qui ne rentrent pas dans le fameux kilomètre. Nous réunissons notre comité de rédaction en visio-conférence. Nous avons conscience de vivre des moments rares dans notre histoire. Aussi, nous avons décidé, à compter de demain et de manière très régulière, de partager sur notre site des tranches de vie à travers une sorte de chronique récurrente : « Vis ma vie de confinés », à travers des reportages-portraits. Et ce, au moins jusqu’au 1er décembre. Pas tous les jours, bien entendu. Mais très régulièrement. Nous donnerons la parole aux Bergeracois car nous considérons qu’il est important de garder trace de ce qui est en train de se passer.

Dans tous les cas, merci pour l’intérêt que vous nous portez et à demain pour de nouvelles publications.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page