Politique

Bergerac : cadeau municipal de Noël à 300.000 euros pour la SAGS.

Nouvelle séance du conseil municipal de Bergerac ce soir. Pas de changement de cap dans le budget 2021 présenté par la municipalité et une subvention de 300.000 euros pour SAGS, la société gestionnaire des parkings.

Beaucoup de questions budgétaires étaient à l’ordre du jour du Conseil municipal de Bergerac, dans sa séance du 10 décembre. Le vote du budget primitif 2021 était une conséquence logique du débat d’orientations budgétaires du 12 novembre dernier. En revanche, au détour d’une décision modificative du budget 2020, nous avons découvert le montant potentiel de l’indemnisation que pourrait percevoir la société gestionnaire du stationnement à Bergerac, en raison de l’impact de la crise de la Covid 19. Rappelons que Bergerac avec confiance avait soulevé le lièvre, en octobre dernier.

Voici ce que nous écrivions dans notre édition du 27 octobre. « En conclusion de son propre rapport annuel sur la délégation du stationnement, la SAGS avait tenu à faire connaître ses inquiétudes sur le sujet. L’ampleur de la perte économique n’est pas plus connue du grand public que des élus de l’opposition. Un rapide calcul mathématique permettrait de s’en faire une idée en reprenant les recettes de stationnement payant en 2019 pour la durée équivalente du confinement en 2020 (du 17 mars au 11 mai). Nous pourrions imaginer une perte de recettes de 220.000 euros. »  Force est de constater que notre estimation était en deçà probablement de ce que la SAGS réclame à la Ville de Bergerac. Par une décision modificative N°2, la nouvelle équipe municipale a souhaité provisionner 300.000 euros pour faire face aux « charges exceptionnelles pour financer l’avenant à venir avec SAGS relatif aux pertes d’exploitation 2020 liées à la crise sanitaire ».

Sans surprise, les élus de Bergerac avec Confiance ont tenu à voter contre cette subvention exceptionnelle. Le premier argument est celui de l’idée d’une certaine justice vis-à-vis de toutes ces entreprises bergeracoises qui souffrent de la crise. En second lieu, considérant que Bergerac avec confiance a obtenu la création d’une commission extra-municipale supposée suivre le contrat de délégation entre la société et la ville, il était important de faire savoir à SAGS que des élus qui siègeront dans cette commission ne sont pas disposés à cautionner ce cadeau de 300.000 euros.  

Plus tard dans la soirée, et continuant dans sa logique du présent conseil municipal, le Maire de Bergerac et son équipe finissaient par adopter un budget 2021, qualifié par Bergerac avec Confiance de « Budgets avec œillères dans le brouillard de la Covid». Aucune modification n’a été apportée pour essayer de tenir compte de l’impact de la crise de la COVID19. Les investissements se perdent dans des projets jugés par l’opposition comme inadaptés : du centre des congrès au super dojo,… En attendant les retards s’accumulent aussi bien sur les investissements de propreté que sur les équipements sportifs. A suivre, sans aucun doute.

Enquête : Stationnement et Covid à Bergerac, la facture de l’imprévision. – Bergerac avec Confiance

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page