Solidarités

Un réveillon de Noël solidaire grâce à la générosité de restaurateurs bergeracois.

Règles sanitaires obligent, Mickael et Rabia, les jeunes restaurateurs de l’Escale, ne pourront pas organiser un réveillon solidaire, dans leur établissement face à la gare, dans la nuit du 24 au 25 décembre. En revanche, ils s’adaptent et proposent un réveillon solidaire à emporter pour celles et ceux qui sont dans la difficulté.

Donner. De manière totalement désintéressée. Tout simplement parce que c’est Noël et qu’il est important que personne ne soit oubliée pour cette soirée de réveillon si particulière. C’est à notre demande que Mickael et Rabia ont accepté de nous en parler. Et c’est important de le préciser. Leur démarche n’en est que plus belle et nous souhaitions vraiment la partager avec vous ; simplement pour ne pas désespérer du genre humain.

L’an dernier déjà, en lien avec le centre social de Jean Moulin, notre couple de restaurateurs avait organisé un réveillon solidaire dans la nuit du 24 au 25 décembre, dans leur établissement, le restaurant l’Escale, face à la gare. Installé depuis 2019, le couple n’en était pas à son coup d’essai puisqu’il en avait déjà l’expérience en région parisienne. A Bergerac, c’était donc une première que des restaurateurs offrent un réveillon de Noël pour des personnes isolées et dans la difficulté. Un appel sur les réseaux sociaux, un repérage du Centre Social… laissez la bienveillance agir. « Pour nous, il n’est pas concevable de penser que des gens resteront seuls pour le réveillon. C’est important d’offrir. Et qui plus est pour Noël ». Ils furent près d’une quarantaine à se retrouver ainsi au restaurant, beaucoup de personnes isolées. Chacun était un peu timide autour du buffet préparé… Et puis la magie du lieu et des hôtes à fonctionner, peut-être même plus que celle de Noel. La générosité est contagieuse, rassurante. Les langues se sont déliées. Des connaissances se sont nouées. La soirée fut inoubliable.

Fallait-il baisser les bras en 2020, alors que la COVID 19 nous invite à la prudence ? Il se trouve bien des scientifiques médiatiques pour conseiller à Papi et Mamie de manger la bûche, seuls, dans la cuisine.  Au restaurant L’escale, on sait faire face. Et malgré deux confinements qui touchent de plein fouet la profession, le couple fut le premier à proposer sa carte à emporter dès les premières restrictions sanitaires. Ils ont fait des émules depuis. Mais que faire du réveillon solidaire ? Et là, force est de constater qu’ils sont les seuls à le proposer. « L’objectif est de faire plaisir. On s’adapte à tout. Et ce qui me fait mal au cœur c’est la solitude », nous dit Rabia. Et pour s’adapter, l’idée a été de proposer un réveillon à emporter. Personne ne vient directement. L’appel sur les réseaux sociaux a été passé. C’est souvent une connaissance qui fait preuve de bienveillance qui fait le lien. Et cette année, ce sont des familles avec enfants qui n’avaient pas franchement les moyens d’améliorer l’ordinaire pour le soir du réveillon. L’Escale y veillera, livrant même à domicile pour celles et ceux qui ne peuvent pas se déplacer.

En repartant de cette rencontre, nous avions du sourire dans la tête… allez savoir pourquoi. Sachez quand même que l’Escale vous propose sa délicieuse cuisine faite maison et à emporter. Ça, c’est nous qui vous le précisons.

Hôtel bar Brasserie L’ESCALE

19 Avenue du 108ème Régiment d’Infanterie, 24100 Bergerac

Téléphone : 06 37 01 45 88

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page