Sortir

L’Avenir du Passé, la revue bergeracoise à ne pas manquer

Bergerac et son arrondissement ont la chance de disposer d’une revue locale d’histoire de grande qualité, L’avenir du Passé. Histoire, patrimoine, mémoire en Bergeracois… autant de promesses tenues de la plus belle des manières avec le nouveau numéro disponible.

L’association des Amis de la Dordogne et du Vieux Bergerac, les ADVB, honorable institution bergeracoise, dispose d’une revue à la destination du grand public, un vrai magazine sous la rédaction en chef de Marc Delbos et le haut conseil scientifique de Yan Laborie. Ici, la recherche de la qualité, le plaisir du lecteur et l’amour du patrimoine local sous toutes ses formes priment. L’Avenir du Passé est une singularité dans le paysage des revues dédiées au patrimoine. De numéro en numéro, la revue constitue elle-même une source documentaire de premier ordre pour appréhender notre histoire. Ce petit phénomène bergeracois est d’autant plus notable dans le monde de l’édition locale que cette revue est totalement indépendante et entièrement consacrée au patrimoine du Bergeracois.

L’Avenir du Passé a fêté ses 10 ans, en novembre dernier. Pas de cérémonie, ni flonflons particuliers ; le Bergeracois était touché par le second confinement. Mais, un cadeau pour tous les Bergeracois : un nouveau numéro double, le 18-19 pour marquer ce passage dans la maturité des revues historiques. 10 ans de passions, d’écriture, de renouvellement permanent des sujets, d’exclusivités de recherches scientifiques sur l’histoire locale… et un travail collectif bénévole.

Parlons un peu de ce dernier numéro, au prix de 10 euros ; juste pour vous donner l’envie de vous le procurer au plus vite. Pas moins de 17 contributions différentes vous ont été préparées. Elles sont regroupées en 4 thématiques : Histoire et société, Arts et lettres, Patrimoine régional et Les coulisses de l’Avenir. Le passé éclaire le présent, il nous donne des clés d’interprétation. Ce numéro n’échappe pas à la règle ; un exemple. Comment ne pas lire l’article exclusif proposé par Yan Laborie sur La crise de la cherté des années 1853-1856 vue de Bergerac sans avoir un regard sur l’actuelle crise des gilets jaunes… Redécouvrons avec René Delon des témoignages d’un passé architectural pas si lointain à travers les séchoirs à Tabac en Dordogne. Evoquons la mémoire des prisonniers Périgourdins en Allemagne entre 1940 et 1944 avec Michel Lecat et Maryse Lemaire. Partons à la découverte du château de Montreal ou l’église de Lamonzie Saint-Martin… Entre témoignages photographiques et écrits de qualité, ce numéro se dévore. Un petit plaisir pour mieux supporter les contraintes du confinement.  

Pour vous procurer L’avenir du passé, N°18-19 (couverture en photo d’illustration de cet article), au prix de 10 euros, n’hésitez pas à la demander à votre marchand préféré de journaux à Bergerac où à la Librairie Montaigne. En cas de problème de distribution, vous pouvez contacter l’association Les Amis de la Dordogne et du Vieux Bergerac qui ont une toute récente page facebook, ou nous contacter. Nous ferons le lien. Les bénévoles de l’association se mobilisent aujourd’hui pour travailler sur la distribution de cette revue qui le mérite.

Ce dernier numéro de L’Avenir du Passé vous attend.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page