Solidarités

L’accueil de jour du Bergeracois face à l’explosion de la détresse sociale.

L’association l’Accueil de jour du Bergeracois prépare et distribue des repas pour les plus démunis. Depuis les vagues de confinement, elle fait face à un public qui n’a jamais été aussi nombreux. A l’occasion de l’Assemblée générale de l’association, le bilan est édifiant et la détresse palpable. De remarquables bénévoles font face. Hommage leur soit rendu.  

La crise de la Covid 19 touche un grand nombre de bergeracois. Elle n’épargne pas les plus démunis et l’association de l’accueil de jour s’est organisée pour y faire face. Elle tenait, la semaine dernière, son assemblée générale. Le premier confinement aurait pu avoir raison deson activité. Heureusement, il n’en fut rien. Rappelons, qu’outre les distributions de vêtements, l’accueil de jour du bergeracois préparait des repas qu’elle servait gratuitement dans ses locaux. Il n’était pas question pour toute l’équipe de bénévoles de renoncer alors que tant de bergeracois en avaient besoin.

Les bénévoles les plus âgés devaient être protégés. Il fut décidé de lancer un appel à de nouveaux bénévoles. Désormais, il fallait préparer des colis alimentaires, en assurer la distribution, confectionner des masques dont tout le pays avait tant besoin, proposer des attestations de sorties à des personnes exclues de l’accès à internet…. Le temps file et la détresse sociale est toujours aussi forte. Alors que l’association se prépare, à l’approche de l’hiver à reprendre le service des repas à table, question de renouer le lien social indispensable à toute action de solidarité efficace, le deuxième confinement commençait. Mais il fallait continuer à faire face, même si comme le souligne la Présidente de l’association : « Ce fonctionnement ne nous satisfait pas. Les personnes accueillies passent à l’accueil, ne s’y assoient pas… L’accueil est plus succinct, le contact moins important, la convivialité moindre ». Mais rien ne saurait arrêter les bénévoles. Et les chiffres sont édifiants.

 C’est ainsi qu’en 2020, au total, 25 412 repas ont été offerts contre 8 836 en 2019, une augmentation de 187%. Pendant les périodes de confinement, des paniers repas ont été préparés pour le public de la Maison d’Accueil Temporaire. Des nouvelles familles sont arrivées parce qu’elles n’avaient pas les moyens d’assurer les repas pour leurs familles. C’est aussi cela la face obscure du confinement. La Présidente de l’association livre des exemples de témoignages  comme pour mieux se lancer un nouveau défi : « « la détresse des personnes accueillies est palpable. Elles sont très tristes, perdues, sans désirs : « le moral n’est plus là… », « sans contact avec les gens, je n’attends plus rien de la vie… », « je voudrai pouvoir revenir manger pour avoir une conversation avec des gens normaux » »

Alors il ne faut pas baisser les bras. Une nouvelle priorité : «  Rétablir la relation avec les personnes, les soutenir sera un objectif important. « 

Vous souhaitez aider : l’Accueil de jour du Bergeracois, 3 rue de la Maladrerie 24100 Bergerac Courriel : accueil.j.lamaladrerie@orange.fr Tel 05.53.63.37.06

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page