Sortir

Un artiste par semaine, le pari de la Galerie de Corinne Bertholino à Bergerac

Alors que la culture, en France comme à Bergerac, est sinistrée, Corinne BERTHOLINO est un véritable vaccin anti-crise. Passée la morosité de l’angoisse du reconfinement, surpassées les contraintes du couvre-feu, la petite galerie d’art de la rue Jules Ferry  se lance dans un pari un peu fou : recevoir et exposer un artiste par semaine. C’est le défi Pop-up 7.

Nous avions rencontré Corinne BERTHOLINO, en ses murs, portés par une curiosité bien naturelle à la découverte de sa jolie vitrine, rue Jules Ferry. Pensez-donc, une Galerie d’Art, digne des beaux quartiers parisiens, en plein milieu d’une petite rue presque désœuvrée de notre ville. Et déjà un premier pari : s’ouvrir à des artistes du cru et venus d’ailleurs, à des prix accessibles,… mais également des expositions de ses propres créations, puisque la galerie est aussi l’atelier de création de sa propriétaire.

Alors que la crise sanitaire joue les prolongations, nous pouvons compter sur la volonté de Corinne BERTHOLINO pour mettre de l’imaginaire dans nos têtes avec un nouveau défi : Pop-up 7. Pendant deux mois, l’idée est d’accueillir un artiste par semaine (ses œuvres restant accessibles durant toute l’opération dans la galerie).  «Privés de musées, vous pouvez en revanche vous accorder le plaisir de passer au 7 rue Jules Ferry pour une balade culturelle au travers des œuvres d’artistes d’ici et d’ailleurs » nous indique la propriétaire des lieux.

Depuis mercredi dernier, le photographe Bruno DUMAS ouvre la danse. Il était d’ailleurs présent samedi dernier, pour un mini vernissage revu à l’heure des contraintes sanitaires de respect des gestes barrières. Bruno DUMAS, après avoir longtemps vécu à Nantes, a décidé de poser ses valises à Bergerac. Vous dire que c’est une chance pour notre Ville n’est pas exagéré tant ses qualités humaines sont toutes aussi attachantes que ses réalisations. Il faut venir découvrir  ses œuvres photographiques. Elles ne manqueront pas de vous émouvoir ; elles se joueront de toutes les attestations de déplacement parce qu’il n’y a pas de contrôle au pays de l’imaginaire. Entre paysages familiers et portraits, Bruno DUMAS vous touchera.  Et pourquoi ne pas en profiter d’ailleurs pour en savoir plus sur la technique du tirage à la gomme bichromatée ?

Bruno DUMAS, propose ses réalisations .

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page